Sonde prélèvement isocinétique chauffée – Prélèvement Outstack

Description générale :

Les sondes prélèvement isocinétiques chauffées permettent la réalisation de prélèvement en conformité avec les normes en vigueur pour la mesure de poussières:

– EN 13284-1 “Détermination des faibles concentrations de poussières”.
– US EPA M5 “Particulate Matter”.
– ISO9096 “Stationary source emissions – Manual determination of mass concentration of particulate matter”.

En utilisant les accessoires complémentaires, ces sondes permettent également les mesures de :

1/ Mesure des métaux lourds selon les normes :

– EN14385 “Détermination de l’émission totale de As, Cd, Cr, Co, Cu, Mn, Ni, Pb, Sb, TI et V”.
– EN13211 “Méthode manuelle de détermination de la concentration en Mercure total”.
– USEPA M26A “Hydrogen Halide and Halogen Isokinectic Method”.
– USEPA M29 “Metals Emissions from Stationary Source”.

2/ Mesure des acides selon les normes :

– EN1911 “Détermination de la concentration massique en chlorures gazeux, exprimée en HCI – Méthode de référence normalisée”.
– EN14791 “Détermination de la concentration massique du dioxyde de soufre SOx- Méthode de référence”.
– USEPA M8 “Sulfuric Acid Mist”.
– USEPA M13A “Determination of Total Fluoride Emissions”.

3/ Mesure des PCDD/PCDF, HAP, PCB

– EN1948-1 “Détermination de la concentration massique en PCDD/PCDF et PCB de type dioxine – Partie 1 : prélèvement des PCDD/PCDF”.
– US EPA M23 “Dioxins and Furans”.

Description technique :

La teneur en humidité des gaz échantillonnés oblige à chauffer à la fois la sonde et les filtres de prélèvement.
Le matériau de la sonde assure une résistance à la température et à la corrosion causées par des gaz agressifs.
Les matériaux utilisés pour le prélèvement doivent être compatibles avec la composition du gaz afin d’assurer l’intégrité des composés à déterminer.
Pour répondre à ces exigences, les tubes de succion 
et les portes filtres sont interchangeables et existent dans différents matériaux.

 

01 82 88 92 45 – commercial@tecora.com